«Ce qu’est Davos pour l’économie, Wittenberg peut le devenir pour les réformés»

Dimanche 18 août, un forum sur la Réforme se déroulera à Wittenberg, en Allemagne. Son créateur, Siegfried Eckert, espère en faire un rendez-vous mondial d’ici 2030. Rencontre.

Deux ans après le 500e anniversaire de la Réforme, le premier forum sur cette thématique aura lieu, dimanche 18 août, dans la ville de Luther, à Wittenberg. L’objectif est «d’actualiser les préoccupations de la Réforme». Son fondateur, le pasteur de Bonn, Siegfried Eckert, explique les enjeux de l’événement, qu’il espère voir devenir un forum mondial d’ici 2030.

Comment cette idée a-t-elle vu le jour?

Siegfried Eckert: J’ai eu une prise de conscience. Le 3 octobre 2017, je me suis assis devant mon ordinateur avec une tasse de café et je me suis dit que la Réforme devait continuer après 2017. J’ai immédiatement envoyé un email au maire de la Ville de Wittenberg, Torsten Zugehör, pour lui présenter mes idées. Puis, en 2018, j’ai parcouru près de 25’000 kilomètres à travers l’Allemagne pour discuter de mon projet avec des collègues de tout le pays. Les thèses de 1517 n’étaient pas la fin, mais le début de la vraie Réforme. Il s’agit donc de savoir comment ce qui a permis des changements à l’époque peut encore donner des impulsions pour transformer l’Église et la société actuelle.

La devise du forum est la «culture du débat». Quel est le but de cet événement?

Il s’agit de donner des signaux qui vont renforcer l’œcuménisme, l’interreligieux et la diversité sociopolitique. La Réforme se situe à trois niveaux: communautaire, sociétal et historique. Ce dernier point fera l’objet de réunions annuelles jusqu’en 2030, dans des lieux historiquement pertinents pour la Réforme. Nous avons déjà commencé cette année, à Leipzig, avec un colloque sur la «disputatio» de Leipzig qui a eu lieu en 1519. Au niveau communautaire, nous prévoyons, entre autres, un quartier interreligieux. La question de la Réforme dans la société nous conduira pendant onze ans jusqu’au forum mondial prévu pour 2030. Ce qu’est Davos pour l’économie, Wittenberg peut le devenir pour les réformés.

Combien de personnes attendez-vous dimanche prochain?

Nous attendons une centaine de personnes entre les participants et les intervenants. Il s’agit avant tout de faire revivre et d’utiliser les thèses de la Réforme. Le programme comprend des conférences, des débats et des ateliers. Parmi les invités figurent l’ancien président du Bundestag, Wolfgang Thierse, le théologien et défenseur des droits civiques Friedrich Schorlemmer et la militante pour les droits de l’homme et fondatrice de la mosquée Ibn-Rushd-Goethe, Seyran Ates. L’ancien président du conseil de l’Église protestante en Allemagne (EKD), Nikolaus Schneider, sera également présent.