Covid-19: les Églises de Suisse appellent à l’accueil des réfugiés

Face à la situation catastrophique des requérants d'asile sur les îles grecques, les trois Églises nationales demandent au Conseil fédéral que les mineurs non accompagnés ayant de la parenté en Suisse y soient évacués au plus vite.

Des dizaines de milliers de réfugiés vivent actuellement dans des camps de réfugiés sur les îles de la mer Égée, dans des conditions difficiles et exiguës, aggravées par la pandémie de coronavirus. Face au danger, l'Église évangélique réformée de Suisse (EERS), la Conférence des évêques suisses de l'Église catholique romaine et l'Église catholique chrétienne suisse appellent le Conseil fédéral et les responsables politiques à agir rapidement, selon un communiqué de presse publié le 9 avril.

Concrètement, les mineurs non accompagnés qui ont des parents en Suisse devraient être regroupés rapidement avec leurs familles. Selon les Églises, la Suisse doit en faire plus pour travailler avec les autorités locales afin d'identifier les personnes autorisées à entrer en Suisse. «Nous appelons le Conseil fédéral à envoyer un signe clair d'espoir dans les prochains jours et à accepter ces jeunes réfugiés vulnérables et en danger dans les camps grecs comme demandeurs d'asile en Suisse», déclarent les trois Églises nationales.

«La Suisse peut être un modèle»

«La Suisse est responsable, notamment en raison des accords de Schengen et de Dublin. L'Europe n'a pas encore trouvé de solution commune. Si la Suisse devait maintenant accepter les réfugiés comme un acte d'humanité, ce ne serait pas un effort isolé de la Suisse dans la politique européenne des réfugiés, a souligné Gottfried Locher, président  du Conseil de l'EERS. La Suisse peut être un modèle pour l'Europe en cette période de Pâques - en termes d'humanité et d'attitude».

Les personnes en quête de protection pourraient trouver refuge dans les villes et les communes, les paroisses ainsi que les organisations d'entraide ecclésiales et de la société civile, qui pourraient les accueillir et les prendre en charge. Les Églises sont prêtes pour cela, affirment celles-ci.