« La radio permet de vivre un événement de la Parole »

3 questions à Michel Kocher directeur de Médias-pro, l’Office protestant des médias.

De nombreux cultes sont annulés. Peut-on compter sur le culte radio?

Oui, on est sûr d’avoir un culte et une messe à la radio. Même si ces célébrations ne peuvent pas être diffusées depuis une communauté, nous ferons tout pour assurer une célébration originale et en direct! Une messe sans la communauté est déjà prévue! Seule une pénurie drastique de personnel nous forcerait à des changements. Espace 2 pourrait devenir alors un tapis musical, mais dans ce cas, je pense que la RTS chercherait voie et moyens pour assurer cette prestation qui relève du service public.

Comme pasteur, pensez-vous que l’on peut vivre un culte à distance?

J’en suis intimement persuadé! On ferme les yeux et l’on vit un événement de la Parole en communion avec l’équipe qui mène la liturgie et avec les autres auditeurs. Cette pratique peut nous amener un bout de réconfort, un moment de partage.

Même pour la cène?

Feu le professeur vaudois de théologie pratique Jean-Marc Chappuis avait écrit sur le concept de téléprésence réelle. Pour lui il est possible de vivre la cène à la maison sous la présidence d’un pasteur à la télévision en communion avec une large communauté. En cette période de montée vers Pâques, alors que l’on ne sait toujours pas comment l’on pourra vivre cette fête cette année, ce genre de choses est à redécouvrir. Imaginez, vivre une communion bien que chacun soit dans son foyer par mesure de protection.  

 

Le culte radio s'écoute le dimanche 10h sur Espace 2 et en tout temps sur Célébrer.ch