Luther et la philosophie: je t'aime... moi non plus

La Faculté de théologie de Genève en collaboration avec l’Institut romand de systématique et d’éthique organise un colloque international sur le thème de «Luther et la philosophie» du 11 au 13 mai à Genève. Une manière de contribuer au jubilé de la Réforme sur un plan académique.

Dans le cadre d’un colloque qui se déroulera du 11 au 13 mai à Genève, une quinzaine de spécialistes s’intéresseront à la relation critique et souvent polémique qu’a eue Luther avec la philosophie influençant à son tour une génération de philosophes après lui. En provenance des Etats-Unis, d’Allemagne, d’Angleterre, de Suisse ou de France, théologiens, philosophes et historiens auront une approche interdisciplinaire. Ils aborderont dans leurs spécificités l’influence qu’a eu la pensée du réformateur sur des philosophes comme Kant, Kierkegaard ou Heidegger. A l’inverse, ils vont aussi s’intéresser aux philosophes qui ont influencé Luther. Un héritage parfois récusé basé sur la philosophie de l’Antiquité, du Moyen Age ainsi que de l’époque contemporaine au réformateur.

La théologie protestante est de manière générale plus critique par rapport à la philosophie que son homologue catholique qui pense le rapport entre théologie et philosophie dans le sens d’une complémentarité, explique Hans-Christoph Askani, professeur de systématique à l’Université de Genève et coresponsable de l’organisation. «L’idée sous-jacente à cette position critique réside dans la supposition luthérienne que la raison a une tendance à comprendre l’homme sans Dieu et que seulement la foi comprend vraiment la relation entre Dieu et l’homme», continue-t-il. Toutefois, le professeur précise que si «Luther a eu un rapport critique à la philosophie et à l’autonomie de la raison dans son rapport avec la foi, sa pensée comporte des implications philosophiques et a influencé des philosophes importants après lui».

Un sujet en lien avec l’anniversaire de la Réforme

«Pour 2017, l’idée a été de choisir un sujet en lien avec l’anniversaire de la Réforme. Nous avons retenu le thème “Luther et la philosophie" pour de cette manière contribuer, sur un niveau académique au jubilé» souligne Hans-Christoph Askani. Ce colloque international est ouvert au grand public qui «de cette manière pourra se faire une image de l’importance— hors norme— de la pensée de Luther, et du rapport complexe entre théologie et philosophie» précise le systématicien responsable de l’organisation avec le professeur Michel Grandjean, historien du christianisme à l’Université de Genève.

Programme et information

Le colloque intitulé «Luther et la philosophie» se déroulera du jeudi 11 mai 2017 dès 14h15 au samedi 13 mai 2017 à 12h15 environ, à l’Uni Bastions, à Genève, salle B012. Le programme est disponible en ligne.